Les provinces maritimes correspondaient à l'Acadie française, l'île du prince Edouard s'appelait

l'île Saint Jean. Créée en 1604, l'Acadie deviendra anglaise en 1713 au traité d'Utrecht. Mais en 1755,

c'est le grand dérangement, le terme plein d'humour des acadiens pour définir un génocide.

Les femmes et les enfants sont séparés des hommes, leurs maisons sont brûlées et tout le monde est

entassé sur des bateaux et envoyé vers les colonies anglaises et aussi vers la France. Avec le traité de Paris

de 1763, certains des acadiens exilés  sont revenus dans le pays qui était le leur.

Aujourd'hui la communauté acadienne est forte de 300000 personnes dont les deux tiers sont

au Nouveau Brunswick dans le nord et sur la côte est. Depuis 1994, les acadiens du monde entier