LE JAPON

Lieux à découvrir

Asakusa

Marché aux poissons et Shibuya

Le parc Ueno et le palais impérial

Kyoto et le temple Kiyomizu

Kyoto Pavillon d'or et Ryan Ji

Nara

Château NIJO et temple TOFUKU Ji

Nikko

HAKONE

Tokyo

                                     

 

Pour préparer notre voyage, nous nous sommes rendus à l'office du tourisme japonais, 4 rue Ventadour à Paris 1er .

téléphone : 0142962029 site Internet : http://www.jnto.go.jp/

A part l'achat d'un Japan Rail Pass nous n'avons eu aucun conseil sauf des documentations sur Tokyo et Kyoto

et un accueil plutôt froid. Avec le cours actuel de l'euro, l'achat du Rail Pass était inutile après vérification sur place.

Vous ne gagnez rien, vous perdez  peut-être et surtout vous ne pouvez pas prendre le train super express Nozomi.

une recommandation : munissez vous de yens avant le départ pour la vie de tous les jours.

 

Mercredi 7 Novembre 2007

 

Nous avons choisi de voyager avec Japon Air Line pour les horaires : départ à 18H05 et arrivée à 14H à Tokyo Narita

après 12H de voyage et 8H de décalage horaire.

 

Jeudi 8 Novembre 2007

 

A Narita, nous nous sommes rendus au bureau JR pour obtenir le carnet Japon Rail Pass 7 jours. Nous  l'avons fait démarrer

à la date du 12 novembre. Nous avons acheté ensuite notre ticket bus limousine (3000 yens par personne) pour nous

rendre à notre hôtel. C'est une très bonne solution puisqu'on vous dépose à la porte de votre hôtel. Le train Shinkansen

coûte également 3000 yens mais vous arrivez à la gare de Tokyo et il vous faudra soit prendre un taxi, soit prendre le métro.

Pour un jour d'arrivée, dur, dur!!!! surtout à cause des bagages.

Nous avons été surpris par l'accueil chaleureux à notre arrivée à l'hôtel Nikko Tokyo dans la baie de Tokyo.

Une jeune fille s'est chargée de nos bagages et nous a installés dans notre chambre. Compte tenu du service offert,

 nous avons proposé un pourboire qu'elle a refusé, presque offusquée. Notre première leçon de savoir vivre japonais

 

 

l'hôtel Nikko de Tokyo

les raisons de séjourner à l'hôtel Nikko:

- pas d'autoroute à proximité

- une promenade au bord de mer au pied de l'hôtel

-la station de métro entre les hôtels Méridien et Nikko

- les restaurants et certaines chambres ont la vue sur le Rainbow Bridge

- La gentillesse du personnel

 

le Rainbow bridge

Vendredi 9 Novembre 2007

 

Aujourd'hui, c'est notre première journée de visite et nous commençons par explorer notre quartier Daiba.

 

la photo de classe d'un groupe d'écoliers

la statue de la liberté et les 2 tours jumelles)

 

D'avril 1998 à mai 1999, la France a prêté la copie de sa statue de la liberté pour l'année de la culture française.

Suite au succès rencontré, les japonais en ont fait une réplique. Après, nous nous sommes lancés à prendre le métro.

Nous sommes sur la nouvelle ligne Yurikamome qui dessert l'île d'Odaiba. Première surprise, il n'existe pas de Pass

avec les autres lignes de métro de Tokyo, donc on nous explique avec beaucoup de dévouement, car les japonais ne

parlent pas anglais, que nous devons prendre un ticket jusqu'à Shimbashi et acheter un Pass au distributeur de

la ligne Ginza. Cela semble facile, mais arrivés à destination, nous avons arpentés de nombreux couloirs avant de

 trouver notre distributeur. Il était trop tard pour visiter le marché aux poissons et nous nous sommes rendus à Asakusa.

RETOUR

la flamme d'après Philippe Stark

la porte du Tonnerre

 

Nakamise Dori

 

Nakamise Dori

 

Temple Kannon

 

Temple Kannon

 

Pagode à 5 étages

A la sortie du métro d'Asakusa, on aperçoit la flamme

de Philippe Stark, puis nous avons suivi un groupe de

touristes qui nous a mené à la porte du Tonnerre, entrée de

la rue Nakamise, une artère commerçante qui se termine par

le temple Kannon avec à côté la pagode à 5 étages.

Cliquez sur les images pour voir un film.

 

 

 

Tan Megumi, Yamamoto Akitoshi, Hoshikana Misaki,

Kurita Hutoshi et Kakizaki Satoshi sont des jeunes étudiants

d'anglais de l'école Kaneyama à Mogami, Yamagata .

Ils m'ont interviewé. Et nous nous sommes bien compris car

après que leur professeur nous ait photographié, je leur ai

demandé de m'envoyer un courriel avec cette image.

Je suis très heureux et je les félicite. Encouragez les en

leur envoyant un courriel (en anglais si possible).

 

A voir la vidéo du quartier touristique d'Asakusa

 

 

A la station Akihabara, nous avons visité le quartier de

l'électronique. Nous n'étions guère concernés sauf que

nous avons vu des ordinateurs portables tout petits

de la marque Panasonic, une marque qui semble populaire

au Japon.

Haut de page

 

RETOUR

Samedi 10 Novembre 2007

Aujourd'hui, il pleut et nous avons acheté un billet aller et retour pour Shimbashi. Nous apprenons que les billets sont

différents pour l'aller et pour le retour. Dans Shimbashi, nous nous sommes encore perdus pour retrouver notre distributeur

de tickets Pass 1 journée et nous nous sommes faits dépanner par gestes par de charmantes japonaises. Le matin nous avons

visité le marché aux poissons de Tsukiji. Aujourd'hui, plus besoin de s'y trouver à 5 heures du matin pour assister à

la criée. Les touristes ne sont plus les bienvenus.

 

le marché aux poissons

le marché aux poissons

 

le marché aux poissons

 

on aiguise les couteaux pour le lendemain

 

la rue avec les restaurants à sushis

Après la criée du matin, les particuliers se rendent au marché

pour bénéficier de bons prix.

 

L'après midi, nous nous sommes rendus dans le quartier de Shibuya pour observer la jeunesse japonaise. Malheureusement

il pleuvait....

 

la foule même sous la pluie

la foule même sous la pluie

 

Le chien Hachiko

Nous étions à Shibuya par un temps de chien et malgré le mauvais

temps, la foule était si importante que nous avons été obligé

de demander où se trouvait la statue d'Hachiko, un point de

rendez vous à Shibuya..

 

Nous nous sommes ensuite rendu dans l'immeuble Sony situé dans le quartier de Ginza où nous avons assisté à une

démonstration d'un lecteur MP3 appelé ROLLY, commercialisé uniquement au Japon pour le moment. Nous voulions

le ramener à nos petits enfants mais la documentation n'existait qu'en japonais.

 

Haut de page

RETOUR

 

Dimanche 11 Novembre 2007

Aujourd'hui, le temps est meilleur et nous entreprendrons la visite du parc Ueno et du palais impérial.

 

La chouette du zoo de Ueno

 

le grand Panda du zoo de Ueno dans un paysage japonais

Parc Ueno - Allée des cerisiers

Parc Ueno

 

les lanternes, style chinois

 

parc Ueno

 

Parc Ueno

 

Parc Ueno

 

rue commerçante à la sortie du Parc

A partir d'avril, les japonais viennent pique-niquer sous les

cerisiers en fleurs. Le parc Ueno est le lieu des musées. Nous

avons visité le zoo pour le grand panda et le musée

 Shitamachi où nous avons vue la vie des japonais vers 1920.

 Nous avons un peu marché dans la rue Ameyayokocho

et avons été impressionné par les camelots.

 

 

Nous avons repris le métro pour nous rendre au palais impérial.

 

 

 

 

 

Les Jardins Est étaient fermés et une petite partie des

jardins se visitait. Un peu déçus !!

Haut de page

RETOUR

Lundi 12 Novembre 2007

C'est le jour de notre départ pour Kyoto avec le train Shinkansen. Il nous a fallu réserver nos places pour Kyoto.

Les trains 2ème classe comportent 5 sièges (3+2) par rangée, alors que les 1ère ont 4 sièges (2+2) . Il existe une

place réduite pour les bagages à la fin du wagon. Nous avons bien sûr comparé avec notre TGV et nous trouvons

que notre train est mieux adapté pour les voyageurs avec bagages. A Kyoto, nous avons réservé une chambre pour

4 jours à l'hôtel Kokusai en face du château NIJO.  Nous avons très bien vu le mont FUJI depuis le train, mais

n'avons pas eu le réflexe de prendre la photo car nous étions sûrs de le revoir au cours de nos futures visites, notamment

 à HAKONE .

 

 

 

le train Shinkansen

des sushis pour goûter

 

le monsieur qui nous a préparé nos sushis

En attendant notre chambre, nous sommes rendus au

restaurant de sushis. Nous les avons appréciés et avons

reçus avec gentillesse une leçon de maniement de

baguettes. en fin d'après midi, nous avons pris le bus

pour nous rendre au temple kiyomizu, situé sur une

colline et qui offre la vue sur Kyoto. Compte tenu de

l'heure tardive, nous pensions être seuls. Ce ne fut pas

le cas. On se serait crû au Mont Saint Michel.

 

la rue qui monte au temple Kiyomizu

Le mont Saint Michel en France

 

temple Kiyomizu

 

 temple kiyomizu

 

 temple kiyomizu

 

 temple kiyomizu

 

 temple kiyomizu

 

Haut de page

RETOUR

Mardi 13 Novembre 2007

Nous avons pris le bus n° 12 pour nous rendre au pavillon d’or. Une splendeur! Nous avons ensuite marché pendant 20 minutes

pour nous rendre au Ryoan Ji où se trouve le jardin Zen le plus célèbre du Japon . Nous avons préféré les jardin humides.

 Nous sommes rentrés à l’hôtel avant de repartir pour Gion où nous avons visité la rue Pontocho, puis Gion corner.

 

le pavillon d'or

le pavillon d'or

 

le pavillon d'or

 

la rue qui mène au pavillon d'or

 

le pavillon d'or

Pour nous, c'est le plus bel endroit du Japon !!

Un moine y mit le feu en juillet 1950 et il fut

reconstruit à l'original. Ce que nous voyons date de 1955.

 

 

pagode dans le Ryoan Ji

 

jardin humide dans le Ryoan Ji

 

jardin zen sec, Kare Sansui

 

jardin zen sec, Kare Sansui

 

jardin zen sec, Kare Sansui

le week-end, le jardin Zen est pris d'assaut par des cohortes

de Japonais qui viennent pratiquer la méditation de groupe.

A voir comme nous un jour de semaine.

 

la rue Pontocho

 

Gion Corner

 

les arcades à Gion

 

Gion Corner

 

Gion Corner

 Ces quartiers de Kyoto se visitent à la nuit tombante pour

bénéficier de l'ambiance. Nous avons été cependant très

surpris de voir de nombreuses femmes en costume traditionnel.

Remarquez les chaussures, cela demande un apprentissage

pour bien marcher.

 

Haut de page

RETOUR

Mercredi 14 Novembre 2007

Aujourd'hui, nous avons utilisé notre Pass JR pour nous rendre à Nara. A l'arrivée, nous sommes entrés dans l'office

de tourisme où la personne parlant anglais nous a communiqué une carte en français avec les sites à visiter.

 

les daims en liberté dans le parc de Nara

l'allée qui mène au Todai Ji

 

le temple Todai Ji

 

le temple Todai Ji

 

Le bouddha en bronze

Le Todai Ji est la plus grande construction en bois du monde

avec ses 57 m de large et ses 50 m de haut. La statue en bronze

du bouddha a été réalisée en 751 par le coréen Kimimaro.

 

le sanctuaire Kasuga Taisha

 

le sanctuaire Kasuga Taisha

 

le sanctuaire Kasuga Taisha

 

le sanctuaire Kasuga Taisha

 

le sanctuaire Kasuga Taisha

 

le sanctuaire Kasuga Taisha

 

le sanctuaire Kasuga Taisha

Nous avons vu beaucoup d'enfants en costumes.

C'était le Shichi-go-San  qui célèbre les enfants de 3,5 et 7 ans.

Nous avons vu surtout des tout petits enfants.

Les familles les photographient dans les grands

sanctuaires de la ville.

 

A notre arrivée à la gare, nous avons réservé notre Shinkansen pour le retour sur Tokyo.

RETOUR

Haut de page

 

Jeudi 15 Novembre 2007

Le matin, nous sommes allés au château NIJO situé en face de notre hôtel. La photographie était interdite à l’intérieur

 du château mais nous avons pu y voir des peintures et une reconstitution du shogun, de sa famille et de ses fidèles.

Nous avons apprécié tous les jardins autour du château.

L’après midi, nous sommes allés à TOFUKU JI pour y découvrir 3 jardins Zen.

 

le château NIJO

le château NIJO

 

le château NIJO

Plusieurs shoguns y ont résidé depuis sa construction en 1603,

jusqu'à l'abdication du dernier d'entre eux en 1867.

Depuis 1893, le château appartient à la ville de Kyoto.

Dommage que la photographie ou la vidéo soit interdit

à l'intérieur car cela mérite la visite.

 

jardin du château NIJO

 

jardin du château NIJO

 

jardin du château NIJO

 

jardin du château NIJO

 

jardin du château NIJO

Nous avons flâné au moins 2 heures parmi tous les jardins

qui entourent le château.

 

le temple Tofuku Ji

le temple Tofuku Ji

 

les jardins du temple

 

les jardins du temple

 

les jardins du temple

 

les jardins du temple

 

les jardins du temple

 

les jardins du temple

 

les jardins du temple

Le temple Tofuku Ji est surtout fréquenté par les Japonais.

Nous avons surtout filmé et photographié les 3 jardins Zen.

Le jardin sec Zen demande 1 heure de travail chaque matin

pour le redessiner. Parmi les gens  qui guidaient

les touristes, nous avons eu le plaisir d'aborder un japonais

qui parlait parfaitement le français. Il nous a dit que certains

étudiants apprenaient le français mais ne renseignaient pas

les touristes par timidité.

 

Haut de page

RETOUR

Vendredi 16 Novembre 2007

 

A 10 heures, nous avons repris le Shinkansen pour Tokyo mais nous n'avons malheureusement pas eu la chance de revoir

le Mont Fuji. L'après midi, nous nous sommes rendus à Shinjuku et sommes montés au 45ème étage de la mairie où

vous pouvez voir le mont Fuji par temps clair.

 

le quartier de shunjuku

vue du 45ème étage

 

vue du 45ème étage

Vous avez un bar au sommet de la tour. Les pâtisseries sont

très bonnes. Pas de Mont Fuji à l'horizon.

Au Rez de Chaussée de la mairie nous avons pris des informations

sur Nikko et HAKONE auprès du bureau d'informations

touristiques.

 

 

Samedi 17 Novembre 2007

Aujourd'hui, nous utiliserons notre Pass JR pour nous rendre à Nikko. A l'arrivée, nous avons suivi un groupe de japonais

qui embarquaient dans un car. Par chance, ce bus se rendait au lac Chuzenji et à la chute Kegon en empruntant une route

de montagne spectaculaire à sens unique à l'aller et au retour. Au retour, nous nous sommes arrêtés au pont Shinkyo

pour accéder aux temples Toshogu.

 

lac Chuzenji

Tori à Chuzenji

 

Cascade Kegon

Les amants contrariés se sont jetés des 99m de la

cascade Kegon.

 

 

le pont Shinkyo

l'accès aux  temples

 

pagode à 5 étages

 

entrée d'un temple

 

temples Toshogu

 

temples Toshogu

 

temples Toshogu

 

temples Toshogu

 

temples Toshogu

 

Nous avons trouvé que Nikko était une étape importante

au cours de notre voyage au Japon. Le paysage montagneux

semble protégé et l'architecture des temples diffère avec

tous les lieux visités auparavant. Ici, c'est le baroque

qui domine.

 

RETOUR

Haut de page

 

Dimanche 18 Novembre 2007

Tout le monde nous avait dit : IL FAUT ALLER A HAKONE !!! C'est peut-être vrai mais ne le faites surtout pas un dimanche.

Tôt le matin, à la gare de Tokyo, nous avons pris le train JR Shinkansen pour Odawara. Puis, nous avons changé de

compagnie et acheté le Pass ( 4700 yens par personne) qui permet d'utiliser tous les transports dans la région de Hakone.

Nous avons emprunté un premier train bondé entre Odawara et Hakone-Yumoto. De là, nous avons pris un autre train

à va et vient et toujours bondé pour Gora. Nous avons fait la queue pour attraper le câble-car qui nous amène à Sounzan.

A nouveau une queue énorme pour embarquer dans un téléphérique, et l'histoire recommence 2 fois encore pour embarquer

dans les téléphériques et arriver à Togendai au bord du lac Ashinoko et prendre le bateau de croisière.

En débarquant à Moto Hakone, et après 6 heures de transports et de queues, nous avons pris le premier bus

pour  Hakone-Yumoto et sommes rentrés, fatigués à Tokyo.

Nous étions là pour voir le Mont FUJI. Il faisait un beau soleil et nous n'avons rien vu. Très déçus !!!

 

la foule à la sortie de la gare de Sounzan

la foule à nouveau

 

la vue du téléphérique

 

la vue du téléphérique

 

la vue du bateau

Lorsque le bateau s'est arrêté à Hakone Moto, nous n'avons

pas eu le courage d'entreprendre une quelconque visite et

nous avons repris le bus dans l'autre sens pour reprendre

les trains pour Odawara et Tokyo. C'est la seule journée

ratée sur l'ensemble du voyage.

RETOUR

Haut de page

 

Lundi 19 Novembre 2007

Nous étions trop fatigués pour reprendre un train et voir le mont FUJI. Nous avons alors tenté de voir cette montagne

depuis la tour de Tokyo. Le temps était clair mais des nuages étaient présents là où devait se trouver le mont.

Nous avons insisté et sommes retourné au 45ème étage de la mairie sans plus de succès .

 

la tour de Tokyo

vue depuis la tour

 

vue depuis la tour

La tour de Tokyo mesure 333 mètres et date de 1958.

La dernière plateforme d'observation se trouve

à 250 mètres amis n'offre pas une vue plus grandiose

que celle de 150 mètres. Français, on se sent obligé de la

visiter et de la comparer à notre tour Eiffel.

Une vague ressemblance !!!!

Mardi 20 Novembre 2007

 

Nous nous sommes promenés dans le quartier de Daiba jusqu'au départ de notre bus limousine pour Narita à 14H30.

Daiba est un lieu de promenade du week-end des habitants de Tokyo

 

la flamme de la liberté

la grande roue

 

l'immeuble Fuji

 

la plage de Tokyo

 

la plage de Tokyo

 

les planches de la plage de Tokyo

 

Nous garderons un très grand souvenir de notre passage à l'hôtel Nikko où nous avons eu un très bel hommage

au restaurant pour notre dernière soirée. Inoubliable!!!!

et pour finir un aperçu du feu d'artifice que nous avons vu chaque samedi soir à 19H depuis notre chambre.

 

Cliquez sur l'image pour voir la vidéo

 

Haut de page

   RETOUR    

CONCLUSION

- l'utilisation des transport est compliquée pour un utilisateur du métro parisien.

-vous payez selon la distance et c'est la raison pourquoi nous avons acheté des Pass 1 journée.

Économiquement, il serait plus intéressant d'acheter des Pasmo, on met 1000,2000 ou 5000 yens

pour une carte Pasmo et on paye selon la distance parcourue et elle est valable jusqu'à épuisement.

Le métro est profond et plusieurs compagnies exploitent les lignes.

Vous avez parfois des escalators pour monter mais très rarement pour descendre.

les couloirs sont très longs. Il faut beaucoup marcher.

C'est un pays très propre et vous avez des toilettes gratuites, partout pas comme en France

où nous sommes parmi les derniers de la classe.

Les Japonais sont charmants quand on les sollicite dans la rue, mais s'il vous plait parlez des langues

étrangères pour que nous puissions revenir visiter votre beau pays.

 

 

RETOUR