Asie du sud est

 

En janvier 1996, nous avons fait un voyage avec guide, chauffeur et hébergement pour visiter le Vietnam, le Laos et la Thaïlande.

Nous sommes restés 3 semaines au Vietnam, 6 jours pour visiter Ventiane et Luang Prabang et un peu plus de 10 jours pour

la Thaïlande.

 

les pays visités

le Vietnam

Le Laos

La Thaïlande

LE VIETNAM

les places visitées

Hanoi et le nord

la région de Hué

Nha Trang et les minorités ethniques

la région d'Ho Chi Minh ville

 

 

 

Nous avons atterri à Hanoi, capitale du Vietnam  après un atterrissage mouvementé : l'avion a commencé sa descente et

 au moment de toucher le sol, il a redémarré. Ce manège s'est reproduit plusieurs fois mais nous avons finalement fini

 par atterrir.  Nous avons couché à l'hôtel Dong Loi, un ancien hôtel colonial rénové.

 

l'ancien palais du gouverneur français qui est aujourd'hui

le palais présidentiel

le temple du pilier unique dont le sommet a la forme d'une

fleur de lotus

 

une rue animée d'Hanoi

 

 

une autre rue d'Hanoi

 

le lac Hoan Kièm dit de l'épée restituée

 

le mausolée d'Ho Chi Minh que l'on visite de décembre

à septembre

RETOUR

Nous avons quitté Hanoi par le sud est en direction de 2 villages de minorités ethniques : les Thaïs blancs et les Dongs.

Sur la route, nous nous sommes arrêtés sur un marché

 

 

 

 

une rue animée dans la campagne

la place du marché avec un homme et son casque Bo Doi

 

la campagne avant d'arriver au village Thaïs blancs

 

le village Thaïs blancs

 

le village Mong

 

 

 

 

 

 

 

travail dans les rizières autour du village Mong

RETOUR

Après la visite des minorités, nous nous sommes rendus à Hoa Lu où nous avons couché. Cet endroit avec ses pitons et grottes

est souvent appelé la baie d'Ha long terrestre. Avant et après la visite, nous avons été assaillis par des jeunes vendeurs très

agressifs. Ne leur promettez surtout pas d'acheter quelque chose au retour car vous allez vous retrouver comme nous avec des

paquets de bâtons d'encens .

 

 

le temple des rois

balade sur la rivière à Hoa Lu

 

les pêcheurs avec électrodes

 

Hua Lu

 

 

 

un drôle de façon d'utiliser les avirons et rejoindre les embarcations

des touristes pour leur vendre des boissons.

nous avons été victimes de ce charmant sourire et lui

avons acheté des boissons y compris pour elle. Elle n'a pas ouvert sa bouteille !!

RETOUR

Tôt le matin, nous avons fait route vers la baie d'Halong. Notre chauffeur a roulé assez vite pour arriver en début d'après midi

sur le site. Le guide et le chauffeur  avaient l'idée de nous faire prendre une excursion payante supplémentaire à notre programme.

 Nous avons donc vu la baie d'Halong en fin d'après midi, puis le lendemain avec un déjeuner à bord. Les 2 fois, nous étions seuls

sur le bateau avec notre guide et l'équipage. Le prix que nous avons payé n'était pas en rapport avec la taille du bateau et ne devait

même pas couvrir le prix du carburant.

 

Anny et notre charmant guide

paysage de la baie d'Halong

 

vie des vietnamiens à bord de leur sampan

 

marchande en bateau

 

une jonque chinoise

Nous n'avons malheureusement pas découvert la

Baie d'Halong sous le soleil.

haut de page

RETOUR

 

De la baie d'Halong, nous nous sommes rendus à la gare centrale de Hanoi où nous avons pris le train de nuit

pour Hué. Après avoir donné le pourboire à notre guide et à notre chauffeur, nous avons ressenti un immense

bonheur quand notre chauffeur est revenu avec 2 repas pour la nuit. Ensuite, ils nous ont installés dans notre wagon,

mais nous avons dû batailler ferme pour être seuls et nous avons fait intervenir une contrôleuse. Les guides touristiques

étaient  alarmistes pour les vols dans les trains mais à aucun moment nous avons  ressenti une insécurité. Nous avons

été impressionnés par la saleté des toilettes sans porte. Avant l'arrivée à Hué, nous avons eu un petit déjeuner vietnamien

à base de pâtes. Surprenant, le train est arrivé 2 heures à l'avance à Hué, le contraire aurait pu se produire .

Hué et sa région

 

Hué a été la capitale du Vietnam de 1802 à 1945. Elle a été tristement célèbre en 1968 par les combats de la fête du Têt

qui furent les plus sanglants du pays. Le drapeau Viêt-Cong flotta sur la ville pendant 25 jours et près de 3000 civils

furent exécutés pendant cette période, certains furent même enterrés vivants!!. On estime à 10000, le nombre de morts

tués à Hué pendant l'offensive du Têt et comme toujours c'est dans la population civile qu'on a dénombré le plus de pertes.

Mais aujourd'hui la ville revit.

 

la citadelle, résidence de l'empereur a beaucoup souffert

de l'offensive du Têt

la pagode de Thien Mu. Elle est au Vietnam ce que Notre Dame de

Paris est aux français. Chaque étage est dédié à un bouddha

 

la rivière des parfums

 

mouillage de sampans sur la rivière des parfums

où vivent des familles

 

une fabrique de chapeaux

 

confection d'un chapeau conique

 

c'est à Hué que sont confectionnés les plus beaux

chapeaux coniques du Vietnam

 

les bâtons d'encens sèchent au soleil

 

confection des bâtons d'encens

Si vous voulez ramener comme souvenir un chapeau conique,

achetez le à Hué et prenez le "chapeau poétique" qui mis à

contre jour laisse apparaître un paysage.

RETOUR

De Hué, nous avons rejoint Da-Nang en passant par le col des nuages

 

préparation de la rizière

plantage du riz

 

 

Le travail dur des paysans vietnamiens sur la route de Da-Nang.

Ici, ils n'ont que 2 récoltes de riz par an contre 3 dans le sud.

 

vue depuis le col des nuages

 

vue depuis le col des nuages (496m)

 

A Da-Nang, nous avons visité le temple Caodai datant de 1956 et 6 prêtres y vivent. La province compte 50000 caodaïstes dont

20000 pour la seule ville de Da-Nang. La doctrine caodaïste s'inspire majoritairement du bouddhisme Mahayana avec des éléments

du Taoïsme et du Confucianisme, mais aussi du christianisme, du sionisme et de l'islam. Cette secte fut créée vers 1920 par

Ngo Minh Chieu, un fonctionnaire de l'administration française, spécialiste des religions orientales et occidentales.

La secte compte aujourd'hui 2 millions de fidèles au Vietnam

 

le temple Caodai de Da-Nang

l'autel toujours surmonté de "l'oeil divin"

 

un prêtre caodaïste

Parmi les esprits rentrés en contact avec les caodaïstes

figurent Jeanne d'Arc, Descartes, Victor Hugo, Pasteur ....

Notre guide nous a dit que certains prêtres se mutilaient

un oeil pour enseigner la religion de la secte.

 

 

Cette plage se nomme "China Beach" ou plage des américains.

Pendant la guerre du Vietnam, les hélicoptères ramenaient

du front les GI's pour s'y détendre quelques heures avant de

repartir au combat.

 

temple bouddhiste sur la montagne de marbre

statue de déesse sur la montagne de marbre

 

grand bouddha sur la montagne de montagne de marbre

 

 

haut de page

RETOUR

 

A Da-Nang, nous avons pris un avion d'Air Vietnam pour Pleiku. Nous avons toujours eu l'œil sur nos bagages car ils étaient

tous entassés à l'arrière de l'avion. Nous étions les 2 seuls occidentaux pour cette destination. Pleiku est une agglomération

de 35000 habitants constitués de différents groupes ethniques.

Les minorités ethniques et la région de Nha Trang

 

Les minorités ethniques étaient appelées les montagnards par les français et coopéraient avec la colonisation. Ce fut vrai pour

la France et pour les Etats Unis. Les vietnamiens les appellent les "Moi" ce qui signifie "sauvage"

 

Dans les rues de Pleiku, cet homme nous a demandé de le filmer.

Le petit garçon a une baguette de pain, un reste de l'occupation

du Vietnam par les français.

 

De Pleiku, nous nous sommes rendus vers un village "Jaraï"  accompagnés par notre guide et un guide réquisitionné par le

gouvernement pour la visite des minorités.

 

maison Jaraï

vieux Jaraï avec son langouti

 

cimetière Jaraï

La maison "Jaraï" est bâtie sur pilotis. A l'entrée du village,

un vieux "Jaraï" avec son  cache sexe appelé langouti.

Les "Jaraï" utilisent une fosse commune pour enterrer leurs

morts. Les "Jaraï" suivent un régime matriarcal. Les enfants

portent le nom de la mère. Tous les biens appartiennent à la

femme. Leur langue appartient à la famille Malayo-polynésien

 

 

 

RETOUR

village Bahnar

village Bahnar

 

escalier

 

tombe Bahnar

 

maison commune

dans la même journée, nous avons visité un village Bahnar, avec

la maison commune où se réunissait les hommes en âge de

combattre. C'est une société matriarcal avec un culte des morts

différent de celui des Jaraï. Chaque défunt a sa tombe. Dans la

religion Bahnar, les arbres sont des divinités. La langue Bahnar

appartient à la famille austro-asiatique.

RETOUR

Nous avons séjourné ensuite à Buon Ma Thuot, ville de 65000 habitants. La ville n'avait qu'un seul hôtel pour occidentaux qui

était surtout occupé par des organismes humanitaires.

 

scènes de rue à Buon Ma Thuot

scènes de rue à Buon Ma Thuot

 

scènes de rue à Buon Ma Thuot

 

scènes de rue à Buon Ma Thuot

 

scènes de rue à Buon Ma Thuot

l'hôtel de Buon Ma Thuot n'était pas à la norme occidentale

et le petit déjeuner était servi  dans un petit restaurant dans

la ville. Nous avons mangé de la baguette et du fromage

"la vache qui rit" à la place du beurre.

 

plantation d'hévéas

 

récolte du latex

RETOUR

Après Buon Ma Thuot, nous avons visité un village de la minorité E De.

 

femme E De avec sa hotte en rotin

 

 

maison E De sur pilotis

 

la maison du notable E De

 

l'intérieur de la maison du notable

Le village visité nous a semblé plus riche car il s'était spécialisé

dans la culture du café. Aujourd'hui nous ne pourrions peut-être

pas le visiter à cause des manifestations des "montagnards"

dans la région de Pleiku et Buon Ma Thuot en 2001. Nous avons

visité la maison d'un notable E Dé qui avait adopté la religion

catholique tout en conservant le culte des ancêtres.

 

RETOUR

A l'heure du déjeuner, nous avons vu un mariage où nous avons été chaleureusement accueillis.

Nous avons été assis à la table du père du marié comme invités d'honneur et avons eu droit à l'alcool de riz.

 

les mariés âgés de 20 ans

l'ancêtre qui avait travaillé avec les français

 

le mariage avec tous les amis de la famille du marié

On nous a expliqué que le mariage vietnamien comportait

2 cérémonies, une relative à la famille du marié et l'autre

pour la famille de la mariée. Notre présence inattendue

a été interprétée comme un présage de bonheur pour le

futur couple et pour nous faire plaisir, la famille a été

rechercher l'ancêtre du village qui se rappelait de quelques

mots appris avec les français. Les quelques dollars offerts

en remerciement du repas ont été appréciés car nous avons

eu droit à une délégation pour nous reconduire à notre voiture.

RETOUR

Après, nous avons fait route pour Nha Trang, une ville de 200000 habitants. La ville possède un institut Pasteur créé par

Alexandre Yersin, le découvreur du vaccin de la peste bubonique transmis par les rats et qui reste encore aujourd'hui le

français le plus populaire. Yersin introduisit l'arbre à quinine et l'hévéa. Il était surnommé Monsieur "Nam" et il est mort

ici en 1943 où il repose non loin de Nha Trang. Yersin s'intéressait aussi à la météorologie et un soir, il avait invité chez lui

tout un village de pêcheurs pour une projection cinématographique pendant qu'un typhon anéantissait le village.

C'est aussi Yersin qui a recommandé Dalat comme centre de cure pour les européens vivants au Vietnam.

 

 

la tour Cham de Po Nagar

paysage à l'arrivée sur Nha Trang

 

village de pêcheurs sur l'île de Nha Trang

 

les bateaux "paniers" pour se déplacer d'un bateau à l'autre

RETOUR

Nous avons ensuite pris la route de Dalat, la fin de notre séjour dans cette région des hauts plateaux.

 

l'entrée de Dalat

la gare de Dalat, réplique de celle de Deauville

 

les motos taxis à la sortie du marché

le marché de Dalat

 

le lycée Yersin où a étudié notre guide

Dalat, situé à 1475m d'altitude, se targuait d'être la plus belle

ville du Vietnam, un peu un petit Paris. La ville est située dans

une région de lacs et de forêts et compte aujourd'hui 125000

habitants.

 

la maison de Bao Daï à Dalat

Bao Daï ,"celui qui protège la grandeur" fut intronisé

 le 8 janvier 1926. En 1945, il abdique sous la pression

d'Ho Chi Minh. Il est rétabli chef du gouvernement par les français

en 1948. Il le restera jusqu'en 1954 mais les accords de Genève

attribuent le nord au Vietminh. Le sud jusqu'au 17ème parallèle

reste pro-occidental. Il est mis en échec par le référendum de 1955

et se réfugie à Cannes. Il restera le chef spirituel des vietnamiens,

le fils du ciel. Il décède le 31 juillet 1997 à l'hôpital du Val de

Grâce à Paris.

 

haut de page

RETOUR

 

De Dalat, nous avons pris l'avion pour Ho Chi Minh ville, 4 millions d'habitants, capitale du sud et qui est toujours appelée Saigon.

 

Le sud du Vietnam

 

la cathédrale Notre Dame

la poste de Saigon

 

la verrière de la poste fut construite par Gustave Eiffel

 

travail des objets en laque

 

les professeurs des Beaux Arts dans l'atelier de laque

A Saigon, nous avons visité la cathédrale Notre Dame construite

avec des briques importées de Marseille et

la Poste centrale située dans le même quartier. Aujourd'hui

l'intérieur de la poste est dominé par le portrait d'Ho Chi Minh.

Nous avons été impressionné par le travail artisanal de

la laque, et le spectacle des marionnettes sur l'eau.

 

 

les marionnettes sur l'eau

le marché de Cholon

 

Nous avons passé une journée pour visiter le delta du Mékong. en observant le travail dans les rizières. Ici on a 3 récoltes par an.

Nous nous sommes rendus dans la région de Mytho et avons été dans l'île de la licorne en bateau et avons dégusté des fruits tropicaux.

haut de page

RETOUR

 

moisson du riz dans le delta du Mékong

temple d'inspiration khmer près de Mytho

 

promenade en bateau autour de l'île de la licorne

 

 

haut de page

RETOUR

 

LE LAOS

De Saïgon, nous avons pris un avion pour Ventiane, la capitale du Laos.

le drapeau  du Laos

barrage de Nan-gu

 

 

 

après avoir visité le barrage de Nan-gu et en retournant vers

Ventiane, nous avons découvert les bonzes sculptés dans

la roche.

 

Luang Prabang

 

Luang Prabang

jeunes bonzes

 

palais impérial

 

chapelle du roi

 

bonze chapelle du roi

 

ermite

 

chapelle style japonais

 

détail mur chapelle

 

le paradis selon bouddha

 

l'enfer selon bouddha

 

les grottes de Pacou

 

avec ses centaines de milliers

 

statues de Bouddha

 

ermite

 

notre guide, professeur de physique

 

sa fille dans son village le long du Mékong

 

représentation du bouddha mort et de ses fils

 

 

haut de page

RETOUR